AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ogawa Mizuiro

Aller en bas 
AuteurMessage
Ogawa Mizuiro

avatar

› MESSAGES : 25
› AVATAR : Nozomi Sasaki
› SITUATION SENTIMENTALE : Tss...

MessageSujet: Ogawa Mizuiro   Lun 7 Juil - 23:01


   
Come out and play


   
Ogawa Mizuiro ▬ Mizu ou Mimi ▬ Mangaka/
› NEUTRAL (je changerais peut-être)▬ Moyens ▬  Nozomi Sasaki .


   
Pouvoir ▬ blablabla
   Description du pouvoir ▬ blablabla
   Détermination du pouvoir ▬ blablabla (après lancer de dés)


   
I live   Caractère
   Je suis comme je suis
   

   
Nous avons tous une personnalité proportionnelle à notre personne.  D’après la phycologie humaine. Notre croissance de la naissance à l’âge adulte vient conclure la perception que nous aurons du monde qui nous entoure. Y compris l’aspect que nous dégagerons. Si toutefois, les adultes juges qu’un enfant turbulent est causé par le comportement maternel et paternel que le parent en question imposera a son enfant. Contrairement à un enfant sage ayant un comportement idéal aux yeux du peuple humain. Alors, si nous prenons le mélange des deux, vous concluez que l’être humain dégage un choix personnel en vus de son comportement. Ce qui veut tout simplement dire : qu’une personne ayant reçu une bonne éducation, mais ayant tourné du mauvais côté est  le résultat d’un choix propre a lui-même. Il est plus simple de voir cette certitude que de voir le mal chez l’enseignement de la vie. Alors, pouvons-nous dire avec certitude que les critères personnels deviennent  notamment notre propre vison  comportemental et psychologique. Il est donc d'une façon nette pour mieux de critiquer l’enfant ayant mal agi par son choix et non l’adulte en question ne voulant éduquer une matière imposer à tous. L’enfant, l’adolescent ainsi que l’adulte sont maîtres de ses propres décisions définitives. Une évidence que peu de gens accroissent à leur subconscient.

Ce genre de jugement nous apporte à étudier la tournure choisie par la jeune japonaise répondant au nom d’Ogawa Mizuiro. Pour être plus précise dans la signification du prénom Ogawa ‘’petite rivière’’ Mizuiro ‘’Bleu claire’’. Un nom venant d’ancien cultivateur de riz. Ce n’est pas avec un prénom ni un nom tel que celui-ci que nous ne pourrions imaginer une attitude douce et émergeant de gaité. Hélasse, le besoin de s’exprimer est normal chez l’être humain tout comme chez cette jeune demoiselle. Originaire du Japon, comme son appellation suggère, on pourrait croire que ses agissements sauraient ceux d’un personnage principal d’une série dramatique ou bien celui d’un shojo. La vérité est loin d’être ainsi.  Comme outremer, le Nippon se laisse peu à peu dominer par les Américains soit les États-Unis. Nous l’apercevons dans les clips vidéo et séries téléviser. Nous sommes, grâce au ciel, toujours reconnu pour notre technologie, nos anime /manga et bien plus. Les envahisseurs touchent bien le comportement de l’Asiatique.  Est-ce une bonne chose de se voir dominer par des êtres hautains ? Il est triste de voir l’enfant unique d’une famille vivant dans le classique japonais se faire émerger par un mouvement repoussant.

Cependant, il ne faut pas voir le mal au travers d’elle. Bien consciente de son apparence et son éducation ‘’tu seras mère au foyer’’. La jeune Ogawa a supporté, contre son idéal, les exercices que sa mère lui ordonnait chaque jour. Ayant reçue l’éducation d’une future femme, on reste surpris par les tâches ménagères qu’elle accomplit. Aux yeux du peuple, Mizuiro reste droite et fière. Sa propreté est la dominance de ses qualités. Si seulement, son pauvre petit appartement, sa chambre, disait pareille. Habille dans la cuisine, certes, mais désastreuse dans les travaux mécaniques. Mimi ne submerge pas à ses petits’’ trintin’’ approprié aux demoiselles japonaises. Une femme devrait montrer le bel exemple tous les jours ! Sans jamais montrer bout de peau avant de se faire demander la main. Une formation que notre jeune personnage a retenue qu’à cinquante pour cent. Les paroles lui on rester oui en mémoire, mais devront-elles êtres réaliser. Si nous lui demandons, son jugement serait négatif. Il est pourtant omis de ne pas se comporter ainsi chez le foyer des ‘’petites rivières’’.  Il faut dire que la honte monte rapidement auprès de cette famille de faible revenue.

Ne pouvant malheureusement supporté une telle fonction. Il ne faut pas être surpris de voir la Oga’ prendre un chemin. Outre que celui que nous lui avons tracé depuis la naissance. Lorsque l’alternative se présente au bas de notre porte, nous enfilons nos chaussures et filons. Prenant l’option ‘’je devais comme tante Rika’’. Mizuiro ne se révoltera aucunement. Il serait plus juste de dire que son comportement changera autour de ses dix-huit pour devenir celui d’une enfant libre.  Rêvant de construire sa propre route. Son côté modèle disparu. Elle emboîtera le rôle dont elle tenait temps. Un peu abuser vu son apparence physique.

Sage comme une image ne lui convient guère. Développant un penchant pour les sortis et l’alcool. Mimi restera une demoiselle de fête. Cependant, il y a fête et fête. Ce qui veut dire qu’à tout moment, sa conscience reste active et au guet. Dans certains cas, si une drogue ou nuisance la submerge, son emprise sur elle-même pourrait bien disparaitre.

N’ayant jamais été une demoiselle facile, Mimi ne sera pas aussi facilement charmer par la gent masculine. Orpailleuse et fière. C’est une personne qui aimera taquiner aux moments précis. Il en va de sa fierté de voir les traits différents apparaitre. Trouvant les changements comportementaux plaisants on comprend son enthousiasme à vous faire perdre patient.

Son éducation reçue, par sa généreuse mère, lui apporter un côté qui lui déplait. Ne jugeant personne, mais prenant le monde avec un grand A. Oga’ devient surprotectrice  auprès des gens ayant trouvé la clé de son cœur. Amis, copain, collègue et plus. Ayant comme pire défaut sa générosité, elle se privera de se nourrir pour vous apporter du pain sur votre table. Prise d’un malaise, elle viendra à votre chevet la nuit. Est-ce bien ? D’après elle non !

Aussi entêté qu’un pauvre cochon, vous ne pourriez tristement pas lui faire changer d’avis. Autoritaire, capricieuse, mélancolique, directe, enquiquineuse, nerveuse … Il y a bien des défauts et des qualités qui charment les gens.  Son apparence vous laisse croire qu’il s’agit bel et bien d’une bonne fille, mais sa langue de vipère s’amuse à s’émouvoir quand on la taquine. Or, la facilité de connaissance pour la connaître n’est pas de haut niveau. Dans tous les moments de son vécus, Mizuiro reste vraie et ne cache ni ses peines ni sa colère. À ses yeux, la vérité gagnera le combat contre le mensonge. Foutaise bien sûr, mais aux yeux de la Nippone … ce n’est que strique vérité. Il y a bien des défauts et des qualités chez cette charmante demoiselle, mais la liste s’éternisera. Ouvrez donc grands les yeux et découvriez la ! Ou ayez crainte !




   
Before   Histoire
   La tête dans les étoiles ...

   
Nous sommes femmes, nous sommes parties procréatrices, nous sommes le futur de l’humanité.  Naître avec les organes du sexe opposé est-il réellement bénéfique dans ce monde. Nous avons reçu le droit de vote. N’empêche que notre ‘’espèce’’ n’existe que pour la publication. Nous avons ce que les hommes possèdent, mais régénérer sous une autre forme.  Ce fonctionnement est distant, mais bien présent. Homme est femme ne sont  pas différent. Seule l’apparence…

D’une douce voix, une femme d’âge mûr tendis la main vers le dos de l’enfant demandait cas dormir. La douceur circulaire des mouvements la réconfortait.  L’invitation pour franchir la porte de Morphée s’approchait.  La voix tentatrice lui rappelait pour la millième fois le rôle que l’enfant devra tenir : depuis la nuit des temps, la femme se doit d’être belle. Elle doit prendre doit se lever à l’aube pour se faire sa toilette, préparer le repas de la famille, nourrir les animaux, préparé son mari pour le champ et les enfants pour l’école. Une bonne femme ne trompera jamais son époux, malgré que le mari se laisse séduire par les brebis du village. La femme de famille se doit de se tenir droite et d’être fière. En aucun moment du jour, elle versera larme ni laisseras dominer par la colère. Cette femme se doit de montré l’exemple pour ainsi éviter honte à sa famille. Cette femme est la femme de foyer.  Telle était le dicton de la famille Ogawa depuis l’ère Edo. Ce rôle que tu tiendras auprès de mari. Un mari que nous choisirons. Cet homme tu t’occuperas et chériras. Comme moi…

Une parolière qui ne cesse de rencontrer la même histoire.  Les seuls mots sortant de sa ravissante bouche as toujours été, ‘’la femme doit’’. Une fiable qui apporte l’ennui et l’amertume auprès de son enfant. Se retenant bien que mal, elle se mit a joué le jeu. Un jeu qui la laisse de glace.

‘’ Mère, puis-je vous poser une question ? Si votre sœur est plus élevée dans la classe hiérarchique sociale. Pourquoi ne faisons-nous pas partie de cette lointaine partie ?’’.

 ‘’ Mère, pourquoi voyez-vous mes gestes et paroles en mal.  Ne puis-je pas lire tranquillement.’’

‘’ Mère pourquoi laissez-vous père aller partager la couette d’une autre femme ?’’

‘’ Père, mère ! Je ne peux supporter d’avantage. Nous ne sommes plus dans l’ère Edo ! La femme a le droit de travailler. Je vais vivre avec ‘’matante’’ ! Que la honte soit présente ! Je vais devenir mangaka avec votre accord ou non’’.

                                                               
Ogawa Mizuiri

Dix-huit heures trente et deux, dans la ville de Shiroishi, préfecture de Miyagi, une pluie stridente s’étalait parmi les grognements continuels des orages. Le vent chaud de l’été apporte les cris de la nouvelle âme ayant franchi les portes du paradis. Orages, pleurs et cris réunis sous ce soir ténébreux de juin. Apportant tristesse avec elle, aujourd’hui, joie et bonheur sue faire fuir tout désastre naturel en train de danser a l’extérieure. Portée par la réunion familiale, une lumière zigzaguait au travers de la noirceur. Un bruit puissant frappait la terre et dans un ultime hurlement, l’ange annonçait clairement sa présence.

Amour et bien-être rayonnaient dans le foyer. La venue de la jeune Mizuiro fit apparaitre un chapitre nouveau. Se trémoussant sur le sol frais, deux petits yeux observaient attentivement son entourage.   Elle y découvrit une femme ravissante à la longue chevelure charbonner. Un homme se pauser auprès d’elle. Dégageant sa fierté masculine, cette personne ne fit d’aucune façon la tentative de s’approcher en souriant. Sous sa couche de macho, Mimi comprit qui était le maître dans le foyer. Cherchant alors un secourt auprès de la drôle de femme surnommée Sadako.  Quel drôle de nom ! Mais, l’homme ne se fit interpeler par mari.

La croissance avancer et une bonne éducation apportaient chez elle un délice particulier. Se rapprochant de sa féminité depuis sa base âge. Mizuiro prendra fuite en se cachant derrière ses camarades masculins. Surnommé ‘’maman’’.   Ce surnom désapprouvé par sa personne quittera son image que plus tard. Souriant en s’approchant des proposés à la garderie, Mizu jouera le rôle de maman en prenant aux hasards un bambin pour jouer le rôle de Mari. Ce qui ne fit que rendre un sourire d’amusement auprès d’eux. Mais, déplaisait aux mères du centre. Vus comme une négligence … une enfant trop avancer pour son jeune âge.

Lorsque l’arrivée du primaire se montra le bout du nez. Mimi quittera sa mère sous la moindre raison. Déclarer fille à maman, elle se réfugiera derrière les bonnes manières dont elle fait usage depuis l’enfance. Créant ainsi autour d’elle un remue-ménage. Se délivra ouvertement a une éducation strique, elle découvre chez une camarade les mangas. Se créant un univers d’intimité auprès d’eux. Une certaine passion ainsi que liberté lui ouvrira une porte. Cachant ce genre d’activité honteuse, vue par ses parents, Ogawa son confineras aux fond de son garde-robe après longues heures d’études. Une heure d’étude d’école, mais qui suivait toujours par ceux des ‘’tu deviendras une femme au foyer’’.

Rentrant au collège son attitude changea. Désapprouvant de plus en plus l’apprentissage que ses parents lui offre. Mizuiro débuteras des doujinshi. C’est qu’une fois au lycée que son comportement non bien vu commençait à énerver ses parents. Les gestes et paroles dont elle faisait preuve les répugnaient. Désapprouvant ses activés, on la punit à mine reprise. Sans espoir. Car, à l’âge de ses dix-huit ans, sa propre personne déménagea chez la sœur de sa mère. Une proche qui approuvait son choix de carrière et l’encourage sans relâche. Grâce à ces commentaires positifs, mademoiselle Ogawa commencera ses premières séries. Publiant ainsi quelques courtes histoires de 2 à 4 tomes.  Deux seulement fut un succès.

Désespérer de se faire reconnaître comme mangaka investie, elle fut secouée par le changement de l’humanité.  En sortant que récemment  son premier ouvrage ‘’
Shoujohei’’ en autre mot ‘’fille soldat’’.  Inspirer des combats des arènes, Mizu ou son surnom d’auteur ‘’Chuurippu ’’ .  Malgré le fais qu’elle ne possède aucune connaissance dans ce domaine, du a son manque de pouvoir (elle est une humaine banale),  ses recherches, les articles son d'une aide.  

Aujourd’hui, elle termine doucement son troisième tome. Adorant depuis petites l’univers de la magie. Elle est surprise par l’évolution de l’humanité.  Ne voulant pas perdre son influence,  Chuurippu ne veut aucunement laisser ses rêveries dépasser. S’inspirant de ce qu’elle aperçoit,  la Nippone souhaite ne pas avoir quelques ennuis. Après tout … qui s’approche trop près d’un secret pourrait bien ne plus apercevoir le lever du jour.






   
Mon pseudo est Little Monster, j'ai 20 ans ans et je suis disponible 3-4 jours. J'aime le cosplay, l'animation, les manga, l'univers de disney, le japon, la chaleur de l'été. et j'apprécie moins OO Spider Man et ses copagnons a huit pattes. *sors*. J'aimerai ajouter que Je suis une humaine sans pouvoir. Soyez donc gentil sinon  :chaat:  … je sors la kryptonite. :eheh: 


   ©️ Halloween de Never Utopia

   


Dernière édition par Ogawa Mizuiro le Mer 9 Juil - 2:04, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimizu Nyo
ASPAMOUR
ASPAMOUR
avatar

› MESSAGES : 34
› AVATAR : Bang Yong Guk
› SITUATION SENTIMENTALE : Alone

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mar 8 Juil - 0:36

Bienvenue à toi! ♥♥

Une neutral ? Hâte de voir ça :3

Bonne chance pour ta fiche,
si tu as des questions, tout ça, tout ça, le staff et là o/ ♥

_________________
"Je ferais n'importe quoi, Pour calmer ma psychose, Pour me trouver une dose. C'est le début d'une longue descente aux enfers, Qui devient mon univers, J'aimerais tant faire machine arrière, Retrouver des repères, Amère découverte d'un fruit défendu, Dont je ne me passe plus, Le mal prend le dessus, Il a fait de moi une ombre, Je creuse ma propre tombe." Descente Aux Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogawa Mizuiro

avatar

› MESSAGES : 25
› AVATAR : Nozomi Sasaki
› SITUATION SENTIMENTALE : Tss...

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mar 8 Juil - 0:48

Merci ! Shimizu-san.
Oui, oui une neutral ! Surement une des rares.  :chaat:  Pour le moment. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogawa Mizuiro

avatar

› MESSAGES : 25
› AVATAR : Nozomi Sasaki
› SITUATION SENTIMENTALE : Tss...

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mar 8 Juil - 23:55

Je voulais vous avertir que ma fiche est terminée.
Pour plus de sécurités, je révise de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimizu Nyo
ASPAMOUR
ASPAMOUR
avatar

› MESSAGES : 34
› AVATAR : Bang Yong Guk
› SITUATION SENTIMENTALE : Alone

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mer 9 Juil - 0:08

J'adore ton personnage!
La description du caractère est parfaite,
luttons tous contre les Etats-unis! -pan-
J'aime beaucoup la tournure un peu psychologique qu'il y a,
sans parler de l'histoire qui m'a beaucoup touché ♥
Mais bref tu t'en doute :


TASTE OF

FAME



Bienvenue sur Taste of Fame !
Te voilà validé ! C'est donc le moment d'aller faire ta fiche de liens et de rps, ainsi que de demander un logement ou quoi que ce soit d'autres. Et puis bien sûr, tu peux dorénavant rp et aller t'amuser dans le flood !
Bon jeu et que la force soit avec toi \o/


© Madara

_________________
"Je ferais n'importe quoi, Pour calmer ma psychose, Pour me trouver une dose. C'est le début d'une longue descente aux enfers, Qui devient mon univers, J'aimerais tant faire machine arrière, Retrouver des repères, Amère découverte d'un fruit défendu, Dont je ne me passe plus, Le mal prend le dessus, Il a fait de moi une ombre, Je creuse ma propre tombe." Descente Aux Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogawa Mizuiro

avatar

› MESSAGES : 25
› AVATAR : Nozomi Sasaki
› SITUATION SENTIMENTALE : Tss...

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mer 9 Juil - 0:23

Moi qui avais une méfiance.
Merci !  :yeuxdoux: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE LOSANGE
ASPAMOUR
ASPAMOUR
avatar

› MESSAGES : 69
› ÂGE : 25
› AVATAR : SUPER SUSHI

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mer 9 Juil - 8:41

Wow rapideee !
Bienvenuee  :chalut: 

Bon jeu sur Taste of Fame  :03: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazymalfunction.forumactif.org
Ogawa Mizuiro

avatar

› MESSAGES : 25
› AVATAR : Nozomi Sasaki
› SITUATION SENTIMENTALE : Tss...

MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   Mer 9 Juil - 9:24

Héhé !  Smile 
Merci ! :yeuxdoux: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ogawa Mizuiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ogawa Mizuiro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SIMASIAN :: cemetery :: archives-
Sauter vers: